La collectivité maçonnique

extrait de : Léon Nisand, Le Temple de Cristal, éd. Detrad,
Paris, 1989

« La collectivité maçonnique est un réseau d’hommes et de femmes qui
désirent contribuer à l’émergence d’une humanité fraternelle soucieuse
de préserver une certaine base de valeurs éthiques essentielles.

Confrérie initiatique dont le projet relève essentiellement de la
spiritualité et de la recherche éthique, elle tend à rendre possible,
pour chacun de ses membres, une évolution personnelle progressive tout
au long de la vie, grâce à une méthode sans dogmes et sans contraintes.

Comme tous les courants spiritualistes, elle prône la primauté de
l’Etre sur l’Avoir.

Chaque Franc-Maçon est en route pour sa quête initiatique de sagesse,
de valeur humaine et d’élévation spirituelle.

Thème constant de la conscience, la quête spirituelle est une voie
active et non passive, car l’initié essaie de se dépasser, durant toute
sa vie, sur le plan de l’application des grands principes moraux.
« Initié », parce que chaque jour il va tenter un nouveau commencement.

Chaque matin, il recommencera son apprentissage. Aujourd’hui, il se
doit d’être plus avancé qu’hier, et demain il lui faudra être plus
valable qu’aujourd’hui. »